Le grand calendrier GEO 2022

À la rencontre du monde, de ses lieux, de ses habitants... Voilà ce que promet GEO !

Et le monde, c’est bien entendu aussi la France, que nous avons tous, ces derniers mois, réappris à découvrir. Et sur laquelle nous avons choisi, pour ce calendrier, d’ouvrir douze fenêtres.

Eric Meyer, Rédacteur en chef de GEO

Découvrez un extrait exclusif du grand calendrier GEO 2022
– Édition limitée –

calendrier GEO 2022

Le grand calendrier GEO 2022
France Extraordinaire par Patrick Desgraupes

GEO vous invite à faire un tour de France photographique, à la rencontre de magnifiques décors. Bien plus qu’un simple calendrier, cet objet de décoration vous présente 12 paysages éblouissants et magnifiés par un format géant. La palette de couleur que dévoilent ces photographies immortalisées par Patrick Desgraupes sublime incontestablement la France. Pour vous imprégner du lieu, retrouvez une légende détaillée pour chaque photographie.

Format géant : 60 x 55 cm

Introuvable dans le commerce

Tirage limité !

42,70 € au lieu de 44,90 €

Je l'achète !

couverture février 2022

Lac d'Aumar – Hautes-Pyrénées

Dans les Pyrénées, Aurore vient de passer au-dessus du lac d’Aumar. Située dans la réserve naturelle du Néouvielle, l’étendue déploie ses eaux cristallines sur 25 hectares, perchée à 2192 mètres d’altitude. Ses pieds sont enveloppés de pelouses, de tourbières, de rhododendrons et d’une dense forêt de pins à crochets qui poussent ici plus haut que dans le reste de l’Europe ! Lacs, torrents et cascades habillent les paysages, conférant au lieu un panorama lacustre et bucolique. Cerné de toutes parts, le lac reflète les plus beaux sommets du massif. On y plonge jusqu’à 24 mètres de profondeur ; là s’y développe une flore d’une richesse fabuleuse. Un véritable trésor que cache le massif de Néouvielle, zone reconnue pour son intérêt botanique majeur.

couverture juillet 2022

Parc national de Port-Cros – Var

Il se raconte que Dame Nature n’aurait pas enfanté seule ce paradis. Selon l’écrivain Gustave Roux, le prince grec Olbianus avait quatre filles d’une splendeur inégalée. Alors qu’elles se baignaient au large d’Hyères, des pirates tentèrent de les enlever. Le père supplia les dieux d’épargner ses enfants qui les transformèrent en pierres qui formèrent alors l’archipel des îles d’Or (Port-Cros, Porquerolles, l’île du Levant et la Presqu’île de Giens). Port-Cros devait être la benjamine avec ses petits 7 m2 de superficie mais certainement aussi la plus jolie. Sur cette île méditerranéenne, on se croirait perdu au milieu de terres lointaines et sauvages avec des falaises abruptes de schiste, une côte bordée d’eaux turquoise, des forêts où les chênes, la bruyère et les pins d’Alep côtoient les agaves, yuccas et bougainvilliers qui s’agitent sous les caresses du vent.

couverture novembre 2022

Champs de coquelicots – Bouches-du-Rhône

C’est la saison rouge. Perchés sur leur longue tige poilue, le nez au vent, les coquelicots embrasent les versants verdoyants de la campagne provençale. À l’arrivée du printemps, ces fragiles et éphémères fleurs des champs deviennent les stars de ce paysage champêtre. Le coquelicot n’aime pas la concurrence. Alors pour mettre au tapis les autres, rien de mieux que de pousser en groupe. Un pied peut produire jusqu’à 50000 graines, chacune capable de rester dormantes plus de 80 ans dans le sol ! Dans sa conquête du monde, il aime les terrains calcaires pour s’y accrocher et la chaleur du soleil du sud pour s’empourprer. La pluie en abondance demeure sa principale ennemie. Dans le langage des leurs, il symbolise l’ardeur fragile.

Le mot du rédacteur en chef

Madame, Monsieur,

À la rencontre du monde, de ses lieux, de ses habitants... Voilà ce que promet GEO. Et le monde, c’est bien entendu aussi la France, que nous avons tous, ces derniers mois, réappris à découvrir. Et sur laquelle nous avons choisi, pour ce calendrier, d’ouvrir douze fenêtres.

Douze paysages, douze instants que le photographe Patrick Desgraupes a figé et qui, chaque mois, viendront embellir votre quotidien. Des images paisibles qui invitent notre regard à se poser, à se reposer, mais aussi, qui nous appellent à explorer, au-delà du décor, les régions où ces photos ont été prises, leurs routes, leurs sentiers, leurs crêtes ou leur littoral. Mais aussi les pages d’histoire qu’elles contiennent, les nouveaux attraits qu’elles révèlent, les habitants qui les font vivre ou revivre. Quelle énergie émane de cette France des terroirs et des territoires ! Suivez-nous, nous vous y emmenons, chaque mois, chaque jour !

Je vous remercie de votre fidélité,

Très cordialement,

Eric Meyer, rédacteur en chef de GEO